Mémoire des lieux et formation de l’Etat.
Des terroirs et des régions dans l’Etat-nation
(Rabat, Ecole de gouvernance et d'économie, 14-16 décembre 2015)

1990, Abderrahim Yamou (terre et bois)


La décentralisation et la régionalisation sont aujourd’hui des impératifs partagés au Maroc comme ailleurs, qui ont pu être suscités par des sollicitations de la population (au nom de la participation, de la démocratisation, de la reconnaissance de spécificités locales), par des pressions et conditionnalités d’organisations internationales (par des effets de mode et une idéologie néolibérale d’un « allègement » de l’Etat), par l’influence de groupes constitués (les cabinets, consultants et experts en organisation territoriale, en state-building et autres ingénieries) ou par des demandes de l’Etat central lui-même (dans une optique de « décharge » sur d’autres niveaux de l’autorité publique). Elles font l’objet de politiques publiques, mettent en branle des techniques et des dispositifs bureaucratisés, s’appuient sur des savoirs géographique, économique et gestionnaire largement comparables, qui circulent d’un pays à l’autre, des sphères administratives et politiques aux sphères associatives et universitaires à partir de « bonnes pratiques », de « cas d’école » et de « success stories ». Lire la suite...

PROGRAMME

  • 14 décembre 2015

    9h30-10h - OUVERTURE
    Par Béatrice Hibou et Mohamed Tozy


    10h-13h - PROJECTION
    Film "Rif 1958/59. Briser le silence", avec la présence du réalisateur, Tarek El Idrissi
    Débat animé par Badiha Nahhass et Abdessalam Boutayeb


    15h-17h30 - PANEL « Mémoires localisées, violence et formation de l’Etat »
    Animé par Simona Taliani

    • Aitzpea Leizola: « Du modèle de transition à l’ère des victimes : violences politiques et luttes mémorielles dans l’Espagne contemporaine »;


    • Thornike Gordadze: « La violence séparatiste comme nostalgie d’Empire. Les régions périphériques dans la formation des Etat-Nations post-soviétiques (Géorgie, Ukraine, Moldavie) »;


    • Hervé Maupeu « Elections, réforme de la décentralisation et la chaine de conflits de la périphérie semi-désertique du Kenya : une approche historique ».



    18h-20h - CONFERENCE « Pouvoirs locaux, pouvoir des centres. Sur la crise de la démocratie »
    Par Giovanni Levi, introduit et animé par Béatrice Hibou


  • 15 décembre 2015

    9h30-11h30 - TABLE RONDE « Les régions dans l’histoire marocaine »
    Animée par Mohamed Tozy

    Avec Rahal Boubrik; Abderahmane Moudden; Mohamed Naciri; Abdelahad Sebti 

    11h30-13h CONFERENCE « Les dispositifs de l’impérialisme postcolonial dans les deux Congos »
    Par Joseph Tonda, introduit et débattu par Roberto Beneducce



    15-18h - PANEL «  Terroirs et imaginaire impérial»
    Animé par Jean-François Bayart
    • Françoise Mengin : « A la périphérie de l'Empire chinois : la formation inachevée d'un Etat-nation à Taiwan comme produit d'une centralisation impériale fictive »;

    • Nadège Ragaru : « Au théâtre de la nation : les mises en scène d’une fabrique post-impériale de l’Etat en Bulgarie, Macédoine, Serbie »;

    • Nathalie Clayer : « Gestion de zones frontières et formation stato-nationale : le cas du Kosovo, de l'Empire ottoman à l'Etat post-yougoslave »;

    • Catherine Gousseff : « Confins d’empire : l’Ukraine occidentale entre imaginaires impérial et national »;

    • Mohamed Tozy : « La gestion des marges à travers les relations entre le Makhzen et la maison d’Iligh au 19ème siècle » (région du Souss, Maroc).


    18h30-19h30h - PROJECTION
    "Ecouvillon. Sahara 58", réalisé et présenté par Rahal Boubrik

  • 16 décembre 2015

    10h-13h - TABLE RONDE « La région en devenir : une vision politique »
    Animée par Ali Bouabid

    Avec Ahmed Akhchichine (Marrakeck-Safi), Mustapha Bakkoury (Casablanca-Settat), Brahim Hafidi (Souss-Massa), Mohand Laenser (Fès-Meknès), Ilyas El Omari (Tanger-Tétouan-Al Hoceima), Abdessamad Sekkal (Rabat-Salé-Kénitra).




    Argumentaires

Les Intervenants

Ahmed Bendella Leizaola Aitzpea
Ahmed Bendella

Leizaola Aitzpea

Leizaola Aitzpea est professeur d'anthropologie à l'Université du Pays Basque. Entre 2004 et 2005, elle était directeur de l'Université Basque d'Été. Aitzpea Leizaola est l’auteur de plusieurs livres et articles sur les Frontières, identités et territoires, sur la mémoire de la guerre civile et les violences en Espagne, à partir du pays basque et sur les enjeux identitaires de la communauté sépharade d’Istanbul. Elle a notamment publié dans Ethnologie française et Ethnologia Europaea, entre autres

Ahmed Akhchichne Ahmed Akhchichne
Ahmed Akhchichne

Ahmed Akhchichne

Ahmed Akhchichne a été ministre de l'Éducation nationale, de l'enseignement supérieur, de la formation des cadres et de la recherche scientifique dans le gouvernement El Fassi. En 2015 il est élu président de la région de Marrakech-Safi.

Mustapha Bakkoury Mustapha Bakkoury
Mustapha Bakkoury

Mustapha Bakkoury

Homme politique marocain doté d’un long parcours au sein de l’appareil d’Etat, Mustapha Bakkoury est depuis 2011 Secrétaire général du parti authenticité et modernité (PAM). Il a dirigé la Caisse de dépôt et de gestion (CDG) et préside le directoire de l’agence marocaine de l’énergie solaire (MASEN). Depuis septembre 2015 il préside le conseil régional de la région Casablanca-Settat.

Jean - François Bayart Jean - François Bayart
Jean - François Bayart

Jean - François Bayart

Jean-François Bayart est le directeur de la chaire « Etudes africaines comparées » de l'Université Mohammed VI Polytechnique, et professeur au Graduate Institute de Genève. En 2003, il a créé le Fonds d'analyse des sociétés politiques (FASOPO) dont il est le président. Spécialiste de sociologie historique comparée du politique, il étudie la formation de l'État dans le contexte de la globalisation, en Afrique sub-saharienne, en Turquie et en Iran.

Abderrahim Ben Bouaïda Abderrahim Ben Bouaïda
Abderrahim Ben Bouaïda

Abderrahim Ben Bouaïda

Président de la région Guelmim-Oued Noun, il est également professeur de droit à l’Université de Marrakech. Abderrahim Ben Bouaida est membre du Rassemblement National des Indépendants (RNI)

Roberto Beneduce Roberto Beneduce
Roberto Beneduce

Roberto Beneduce

Psychiatre, anthropologue et professeur d’anthropologie médicale au département de Cultures, Politique et Société de l’Université de Turin et Directeur du Centre Frantz Fanon. Son travail clinique et ses recherches ethnographiques concernent la transe et la possession en Afrique, la condition des immigrés et des refugiés ainsi que la prise en charge des victimes de torture.

Rahal Boubrik Rahal Boubrik
Rahal Boubrik

Rahal Boubrik

Rahal Boubrik est sociologue, enseignant à l’Université́ Mohamed V de Rabat, auteur d’articles et d’ouvrages sur l’histoire sociale et religieuse de l’ouest saharien. Il dirige depuis 2013 le Centre des études sahariennes rattaché à l’Université́ Mohammed V de Rabat. Il exerce aussi une fonction de conseiller auprès du Président du CNDH.

Abdessalam Boutayeb Abdessalam Boutayeb
Abdessalam Boutayeb

Abdessalam Boutayeb

Abdessalam Boutayeb a travaillé sur la justice transitionnelle, les questions mémorielles et sur les relations hispano-marocaines notamment dans le Rif. Il est président fondateur du centre de la mémoire commune pour la démocratie et la paix et directeur fondateur du Festival international de cinéma et mémoire commune.

Nathalie Clayer Nathalie Clayer
Nathalie Clayer

Nathalie Clayer

Historienne et spécialiste de l'Albanie, Nathalie Clayer est directrice de recherche au CNRS. Spécialiste des questions identitaires et religieuses dans les Balkans, elle a fait de l'espace albanais ottoman et post-ottoman le point fort de ses recherches récentes. Elle a notamment publié Aux origines du nationalisme albanais

Tarik El Idrissi Tarik El Idrissi
Tarik El Idrissi

Tarik El Idrissi

Réalisateur de Rif 1958. Briser le silence, consacré à la mémoire de la répression du Rif à travers les générations et les survivants

Abderrahmane El Moudden Abderrahmane El Moudden
Abderrahmane El Moudden

Abderrahmane El Moudden

Historien, enseignant à la Faculté des Sciences humaines de l’Université Mohammed V de Rabat, chercheur associé à l’Institut de Royal de Recherche sur l’Histoire du Maroc, ses travaux portent sur l’histoire politique et social du Maroc contemporain.

Thorniké GORDADZÉ Thorniké GORDADZÉ
Thorniké GORDADZÉ

Thorniké GORDADZÉ

Professeur associé à Sciences-Po Paris et chercheur associé au Centre d’études et de recherches internationales (CERI), il est conseiller à l’Institut français des Hautes Etudes de Défense National (IHEDN). Il a été ministre d’État de l’intégration européenne et euro-atlantique de Géorgie (2010-2013). Il est auteur des nombreux articles scientifiques et co-auteur des ouvrages sur le nationalisme, la formation de l’Etat et l’économie politique du Caucase, et sur les conflits sécessionnistes.

Catherine Gousseff  Catherine Gousseff
Catherine Gousseff

Catherine Gousseff

Catherine Gousseff est historienne, directrice de recherche au CNRS et dirige actuellement le Centre Marc Bloch, à Berlin. Elle est spécialiste de l'étude des migrations de l'espace soviétique et est-européen au cours du XXe siècle. Ses principaux domaines de recherche sont l’histoire des migrations contraintes en URSS. Elle a notamment publié L’exil russe. La fabrique des réfugiés.

Brahim Hafidi Brahim Hafidi
Brahim Hafidi

Brahim Hafidi

Brahim Hafidi est un haut fonctionnaire et homme politique marocain, président du conseil régional du Souss-Massa-Drâa depuis 2009 et réélu en 2015 au titre du RNI. Agronome de formation, il a enseigné à l’IAV avant de diriger le complexe horticole et vétérinaire d’Agadir puis l'Agence nationale de développement des zones de l'Oasis et de l'Arganeraie (ANDZOA).

Béatrice Hibou Béatrice Hibou
Béatrice Hibou

Béatrice Hibou

Béatrice Hibou est spécialiste d’économie politique et de sociologie historique ; directrice de recherche au CNRS, CERI-Sciences Po Paris, elle co-dirige le CRESC de l’UM6P, Rabat. Elle travaille sur les transformations des modes de gouvernement et de l’Etat à partir de terrains africains, maghrébins et sud-européens. Parmi ses publications, Anatomie politique de la domination (La Découverte, 2011) et La bureaucratisation du monde à l’ère néolibérale (La Découverte, 2012)

Mohand Laenser Mohand Laenser
Mohand Laenser

Mohand Laenser

Mohand Laenser, Secrétaire général du parti Mouvement Populaire (MP), ancien ministre de l'Intérieur (2011-13), puis Ministre de l'Urbanisme et de l'Aménagement du territoire national (2013-15), il a été élu en 2015 président du Conseil régional de la région de Fès-Meknès.

Giovanni Levi Giovanni Levi
Giovanni Levi

Giovanni Levi

Giovanni Levi est historien à l'Université Ca' Foscari de Venise. Il est l'un des fondateurs et plus éminents représentants de l'école italienne de la microstoria. Son livre majeur estLe pouvoir au village. Histoire d'un exorciste dans le Piémont du XVIIe siècle (1989 - 1985 pour la version italienne).

Hervé Maupeu Hervé Maupeu
Hervé Maupeu

Hervé Maupeu

Hervé Maupeu est maître de conférences en science politique à l’université de Pau et des Pays de l’Adour, et directeur du CREPAO (Centre de recherche et d’études sur les pays d’Afrique orientale). Ses recherches portent sur la sociologie politique de l’Afrique de l’Est. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages scientifiques dont Les jeunes et les élections au Kenya,Sorcellerie, rumeurs et commérages dans les romans gikuyu de Ngûgî wa Thiong’o.

Françoise Mengin Françoise Mengin
Françoise Mengin

Françoise Mengin

Françoise Mengin est directrice de recherche au CERI-Sciences Po. Ses recherches portent sur les legs impériaux et la formation de l’État dans le monde chinois, les entrepreneurs taiwanais et l’économie politique de la partition chinoise, ainsi que sur les dispositifs de contournement de la non-reconnaissance de Taiwan. Elle a notamment publiéFragments d'une guerre inachevée : Les entrepreneurs taiwanais et la partition de la Chine.

Mohamed Naciri Mohamed Naciri
Mohamed Naciri

Mohamed Naciri

Professeur émérite au Département des Sciences humaines de l’Institut d’Agronomie et Vétérinaire à Rabat, Mohamed Naciri a été chef du Département de géographie et doyen de la Faculté des Lettres de l’Université Mohamed V de Rabat. Ses travaux de recherche portent sur les problèmes de l’intégration urbaine, des politiques urbaines d’État dans le monde arabe.

Ilyas Omari Ilyas Omari
Ilyas Omari

Ilyas Omari

Originaire d'Al Hoceima, Secrétaire général adjoint du Parti authenticité et modernité (PAM), il a présidé l’association du Rif pour la solidarité et le développement et a été également membre de la HACA. Depuis septembre 2015, il préside le Conseil régional de Tanger-Tétouan-Al Hoceïma.

Badiha Nahhass Badiha Nahhass
Catherine Neveu

Badiha Nahhass

Badiha Nahhass est politologue ; membre du CRESC et responsable des études à l’EGE ; elle travaille sur la mémoire et les dynamiques de patrimonialisation au Maroc, à partir du cas du Rif. Parmi ses publications, « Les Enjeux du Processus de Patrimonialisation au Rif » (2013).

Nadège Ragaru Nadège Ragaru
Nadège Ragaru

Nadège Ragaru

Historienne et politiste, Nadège Ragaru est chercheur au CNRS, CERI-Sciences Po et enseigne l'histoire culturelle des communismes est-européens, la sociologie historique des identités balkaniques et les enjeux méthodologiques dans l'écriture de sciences sociales à Sciences Po. Ses recherches actuelles portent sur l'histoire et l'historiographie de la Shoah en Europe du Sud-Est. Elle a codirigé Vie quotidienne et pouvoir sous le communisme. Consommer à l’Est.

Abdelahad Sebti Abdelahad Sebti
Abdelahad Sebti

Abdelahad Sebti

Abdelahad Sebti est professeur à l’Université Mohammed V, co-directeur de la revue électronique Ribat Al Koutoub, et conseiller scientifique du mensuel Zamane. Il a publié des travaux sur différents objets : les hiérarchies urbaines, l’histoire du thé à la menthe, l’insécurité du voyage, et les rapports entre histoire et mémoire.

Abdessamad Sekkal Abdessamad Sekkal
Abdessamad Sekkal

Abdessamad Sekkal

Abdessamad Sekkal est un ancien directeur de l’agence urbaine d’Agadir, puis directeur du Pôle urbanisme et architecture de l'Agence pour l'aménagement de la Vallée du Bouregreg. Militant du PJD, il a été élu en septembre 2015 président du Conseil de la région de Rabat-Salé-Kénitra.

Ali Bouabid Ali Bouabid
Ali Bouabid

Ali Bouabid

Ali Bouabid, consultant en analyse des politiques publiques, Il travaille notamment sur les aspects relatifs aux réformes de la gouvernance financière et régionale.

Simona Taliani Simona Taliani
Simona Taliani

Simona Taliani

Maître de conférences en anthropologie à l’Université de Turin et psychologue au Centre Frantz Fanon, ses recherches portent notamment sur les groupes humains vulnérables (femmes, enfants, victimes de violence) au Mali et en Ouganda, sur les conséquences sociales et psychologiques de la violence sur les migrants, sur les réfugiés et victimes de violence en Italie.

Joseph Tonda  Joseph Tonda
Joseph Tonda

Joseph Tonda

Joseph Tonda est sociologue et anthropologue, spécialiste de la culture congolaise et gabonaise. Actuellement professeur de sociologie à l'Université Omar Bongo à Libreville, il est l'auteur de Le souverain moderneet de L’impérialisme postcolonial. Critique de la société des éblouissements ainsi que d’un roman, Les chiens de foudre.

Mohamed Tozy Mohamed Tozy
Mohamed Tozy

Mohamed Tozy

Mohamed Tozy est politiste, et professeur des Universités. Il enseigne à l'Institut d'Etudes politiques d’Aix en Provence, à l’EGE et à l'Université Hassan II de Casablanca. Il est l'auteur ou co-auteur de nombreux ouvrages et études d'anthropologie sociale comme Monarchie et Islam politique au Maroc(1999) ou l’Islam au quotidien (2007). Depuis août 2013 il est le directeur de EGE, en charge de la Faculté de Gouvernance, sciences économiques et sociales.

BIBLIOGRAPHIE

  • Roberto Beneduce, « Symptômes, mensonges, crypto-biographies. L’écriture de l’inquiétude chez les immigrés » Le Cavalier Bleu, 2014
  • Roberto Beneduce, De Violence with a purpose: exploring the functions and meaning of violence in the Democratic Republic of Congo Intervention2006, Volume 4
  • Nathalie Clayer, Kosova: the building process of a territory In the 19th-21st centuries, Eyal Ginio and Karl Kaser (eds.), Ottoman Legacies in the Contemporary Mediterranean, 2013
  • Nathalie Clayer, « les espaces locaux de la construction étatique àl'aune du cas albanais (1920-1939)» Éditions de l'EHESS | Annales. Histoire, Sciences Sociales, 2014
  • Catherine Gousseff : Introduction de « Echanger les peuples. Le déplacement des minorités aux confins polono-soviétiques (1944-47) » , Paris, Fayard, 2015;
  • Aitzpea Leizaola, « La mémoire de la guerre civile espagnole : le poids du silence », Ethnologie française 2007
  • Aitzpea Leizaola, « Le Pays Basque au regard des autres. De Ramuntcho au Guggenheim »,Ethnologie française 2002
  • Hervé Maupeu, « La CPI, Dieu et les élections kényanes de 2013. De la pentecôtisation de la vie politique à une démocratie autoritaire » Afrique contemporaine 2013
  • Hervé Maupeu, « Les jeunes et les élections au Kenya » in Perez-Gomez & Leblanc (Dir.), L’Afrique des générations. Entre tensions et négociations, Paris, Karthala, 2012
  • Françoise Mengin,« De la concurrence des régimes de domination hégémonique sur l’ile de Taiwan, à la reconduction des modes d’accommodement à la sujétion impériale ». 2006
  • Françoise Mengin, « Legs coloniaux et formation de l’Etat dans le monde chinois ». 2005
  • Françoise Mengin, "Taiwan : la fabrique d’un Etat" in Sociétés politiques comparées, n° 36, novembre 2014
  • Nadège Ragaru, « Femmes en quête de rôles. Identités de genre et art dramatique en Bulgarie socialiste (1944-1954) »,Vingtième Siècle. Revue d'histoire 2015
  • Nadège Ragaru, « Les écrans du socialisme : micro-pouvoirs et quotidienneté dans le cinéma bulgare » Paris : Karthala & CERI, 2010