BERRIANE

Retour aux chercheurs

Johara BERRIANE

Chercheure post-doctorante à Institut Historique Allemand de Paris

Rattachement principal:
CREPOS (Université Cheikh Anta Diop de Dakar)

Rattachement secondaire:
CRESC-Chaire d’études africaines comparées

Biographie

Anthropologue et historienne de formation, Johara Berriane s’intéresse aux effets des mobilités religieuses et étudiantes sur la production d’espaces urbains et aux processus d’identification par le religieux au Maroc et au Sénégal.

Principales publications

Ahmad al-Tijânî  de Fès : un sanctuaire soufi aux connections transnationales, Paris, L’Harmattan, à paraitre en 2016

«Sub-Saharan Students in Morocco: Determinants, Everyday Life and Future Plans of a High-Skilled Migrant Group », Journal of North African Studies, 20:4, (2015), pp. 573-589.

« Intégration symbolique et ancrages sur l’ailleurs: les Africains subsahariens de Fès et leur rapport à la zaouïa d’Ahmad al-Tijânî » in K. Boissevain et S. Bava (dir.), Routes migratoires africaines et dynamiques religieuses au Maghreb-Machreq. Quels enjeux sociaux ?, L’Année du Maghreb, XI, 2014, pp. 139-153.

«La ziyâra des tijanes sénégalais vers Fès : les diverses facettes d’un pèlerinage transnational», Hespéris-Tamuda, Vol. XLVII, 2012, pp. 131-150.

“Studierende aus dem subsaharischen Afrika in Marokko. Motive, Alltag und Zukunftspläne einer Bildungsmigration” in D. Weiss et S. Wippel (eds), Diskussionspapiere, n° 103. Berlin: Klaus Schwarz Verlag, 2009

Publications récentes

Johara Berriane, « Intégration symbolique et ancrages sur l’ailleurs: les Africains subsahariens de Fès et leur rapport à la zaouïa d’Ahmad al-Tijânî » in K. Boissevain et S. Bava (dir.), Routes migratoires africaines et dynamiques religieuses au Maghreb-Machreq. Quels enjeux sociaux ?.L’Année du Maghreb, XI 2014