DESSERTINE

Retour aux chercheurs

Anna DESSERTINE

Chercheuse postdoctorante à la Chaire d’Etudes Africaines Comparées

Rattachement principal:
Université Paris Ouest Nanterre-La Défense

Rattachement secondaire:
CRESC

Biographie

Anna Dessertine est chercheuse postdoctorante à la Chaire d’Etudes Africaines Comparées de l’Université Mohamed VI Polytechnique et docteure en ethnologie depuis octobre 2016 (Université Paris Ouest Nanterre-La Défense). Entre 2010 et 2013, elle a enseigné en ethnologie/anthropologie en tant que monitrice à l’Université Paris Ouest Nanterre-La Défense, et dispense désormais des enseignements en sciences sociales à l’EGE (UMP6/Rabat). Son travail porte sur les mobilités dans la région ouest-africaine, à partir de l’ethnographie d’un village malinké au nord-est de la Guinée. Elle tente d’en saisir les mécanismes à partir de questions portant sur la présence-absence, dans une société où l’ « être là » est fortement valorisé. Depuis peu, elle a également élargi ses recherches aux migrants guinéens au Maroc, en s’intéressant plus particulièrement à l’attente et à ses manifestations au quotidien.

Principales publications

À paraître en 2017, « Jouer sa jeunesse : statuts sociaux et séniorité dans les grins d’un village malinké de Guinée », Ateliers d’anthropologie.

2016, « From pickaxes to metal detectors : Gold mining mobility and space in Upper Guinea, Guinea Conakry », The Extractive Industries and Societies, Vol. 3/2, pp. 425-441.

2013, « Le lu ne meurt jamais : mobilités des individus et pérennité de la résidence dans un village malinké de Guinée », Géocarrefour, Vol. 88/2, pp. 131-138.

À paraître fin 2016, « Des êtres ensemble. Jeunes en attente en Guinée et au Maroc », in Haug B., Torterat G., Jabiot I. (dir.), Des instants et des jours. Observer et décrire l’existence, Paris, Editions Pétra.

2015, « Rencontre et mise en scène de soi : de la construction de réseaux chez les migrants guinéens de Rabat », in N. Khrouz et N. Lanza (dir.), Migrants au Maroc. Cosmopolitisme, présence d’étrangers et transformations sociales, Konrad-Adenauer-Stiftung E.V., Bureau du Maroc, pp. 38-44.

Publications récentes