« Soft-power » et « War on Terror » : musique et islam dans la diplomatie culturelle des Etats-Unis

Mardi 8 mars 2016

Rencontre de la Chaire

« Soft-power » et « War on Terror » : musique et islam dans la diplomatie culturelle des Etats-Unis par Hisham Aidi (Columbia University)
Retour

The Cultural War on Terror: Music, Islam and American Cultural Diplomacy

EGE-Rabat, Campus Al Irfane

18h30-20h

Dans le cadre du partenariat entre la Chaire d’Etudes Africaines Comparées de l’EGE-Rabat et de l’Institute of African Studies de Columbia University pour un cycle de conférences sur « Religion and Citizenship in the Global South », Hisham Aidi présentera son dernier livre Rebel Music: Race, Empire and the New Muslim Youth Culture, qui revient sur plusieurs décennies de diplomatie culturelle américaine à destination du monde arabe, de l’Afrique, et plus récemment, des banlieues européennes.

Hisham Aidi enseigne la science politique et les Etudes Africaines à l’Université Columbia de New York (School of International and Public Affairs, SIPA). Son dernier livre, Rebel Music: Race, Empire and the New Muslim Youth Culture (Pantheon 2014) a remporté le prix 2015 de l’American Book Award.

Il est également l’auteur de Redeploying the State (Palgrave 2008) une étude comparative du néolibéralisme et du mouvement ouvrier en Amérique Latine, et co-éditeur avec Manning Marable de Black Routes to Islam (Palgrave 2009). De 1999 à 2003, il a fait partie du projet Encarta Africana de l’Université d’Harvard, et a travaillé comme journaliste culturel pour Africana.com, The New African et ColorLines. Il a publié notamment dans The Atlantic, Foreign Affairs, The New Yorker , et Salon. Il est membre du comité de rédaction de Souls: A Critical Journal of Black Culture, Politics and Society.