Le médicament qui devait sauver l’Afrique : retour sur une recherche d’histoire et d’anthropologie médicale

Vendredi 13 février 2015

Séminaire de la Chaire

Le médicament qui devait sauver l’Afrique : retour sur une recherche d’histoire et d’anthropologie médicale par Guillaume Lachenal (Université Paris 7 Diderot)
Retour

Guillaume Lachenal est historien de la médecine, maître de conférences à l’Université Paris Diderot et membre de l’Institut Universitaire de France. Ses travaux portent sur l’histoire et l’anthropologie de la médecine en Afrique, dans le contexte du colonialisme et de la décolonisation. Il collabore régulièrement avec des biologistes à propos de l’histoire des épidémies comme le Sida ou Ebola.

Il a publié récemment Le médicament qui devait sauver l’Afrique (Paris, La Découverte, 2014), une enquête sur la médecine coloniale.