Séminaire de la Chaire

Jeudi 27 octobre 2016 (16h-18h)

La fabrique de l'islam modéré au Mali. Diplomatie, savoirs et pouvoirs de la raison sécuritaire

Séminaire de la Chaire par Pierre Prud'homme
Retour

16h-18h

Durant la crise malienne de 2012-2014, plusieurs programmes diplomatiques et humanitaires européens, américains et marocains furent déployés dans le sillage de l’opération militaire française Serval afin de valoriser l’islam modéré et d’endiguer l’islam radical dans le pays. La question qui animait les esprits était alors la suivante : la présence djihadiste au nord du Mali risquait-elle de trouver certains échos dans le paysage religieux du reste du pays ? Les programmes de valorisation de l’islam modérés furent déployés en faveur des groupes religieux identifiés comme « soufis », au détriment de ceux identifiés comme « wahhabites ». L’homologie des opposition modéré/radical et soufi/wahhabite sert en effet de grille de lecture des paysages religieux islamiques contemporains. Dans ce séminaire, Pierre Prud’homme proposera d’ historiciser cette grille de lecture sécuritaire et de montrer ses effets sur la sphère islamique de Bamako. Il s’agira plus généralement de montrer dans quelles mesures les discours savants sur l’islam sont inscrits dans des dispositifs de pouvoirs et de gouvernement des populations dites à risque.

 

Pierre Prudhomme termine sa thèse de doctorat en anthropologie à Aix-Marseille Université, au sein de l’antenne aixoise de l’Institut des mondes africains (IMAF, UMR 8171). A travers une étude des associations islamiques à Bamako, sa thèse analyse la reconfiguration des rapports de force au sein de la sphère islamique et les transformations de son rapport au politique dans le contexte de crises multiples (politique, militaire et religieuse) que le Mali connait depuis 2012.

Il est l’auteur de « L’imam, l’expert et le diplomate », Civilisations, 64 | 2015, 129-140; « Les usages de la catégorie « jeunes musulmans » dans le dialogue avec les gouvernants : le cas du partenariat APEJ-UJMMA pour l’insertion socio-professionnelle des jeunes arabisants au Mali », in Tiefing Sissoko (dir.), La jeunesse malienne, entre autonomie, mobilisation et exclusion, Paris, L’Harmattan, 2015; « Les “griots d’Alla”, ou l’émergence d’une musique religieuse populaire », in Joseph Brunet-Jailly, Jacques Charme, Doulaye Konaté, Le Mali Contemporain, Paris, Bamako, IRD-Éditions de Tombouctou, p. 306-321.