Le pluralisme religieux en Afrique

Mercredi 16 septembre 2015

Rencontre de la Chaire

Le pluralisme religieux en Afrique par Yvan Droz (The Graduate Institute, Genève) écouter la conférence
Retour

La chaire d’Etudes africaines comparées reçoit Yvan Droz, anthropologue, spécialiste de l’anthropologie religieuse, il enseigne à l’IHEID de Genève et est professeur associé à l’Université Laval. Il a conduit de nombreuses recherches au Kenya sur le pentecôtisme et la conversion religieuse et dirige actuellement entre autres plusieurs équipes de recherches sur les structures anthropologiques du religieux (Kenya, Brésil, Suisse).

A partir d’une approche critique sur la mobilité religieuse qui questionne nombre de présupposés normatifs d’origine théologique qui  sont associés à l’anthropologie religieuse, Yvan Droz propose de concevoir la mobilité religieuse comme une des structures sociologiques qui préside aux pratiques religieuses. La règle ne serait donc pas – comme le veut la notion de religion – l’appartenance fidèle à une dénomination religieuse, mais bien une forme de butinage religieux qui trouve son principe dans une mobilité polymorphe et changeante ; concept qu’il a développé à partir de recherches anthropologiques au Brésil, au Kenya, au Ghana et en Suisse.

Yvan Droz présentera au cours de la communication le parcours de sa  réflexion sur la mobilité religieuse en détaillant les étapes de la construction et de l’affinement du concept de butinage religieux.

Discussion par Sophie Bava, socio-anthropologue (IRD/UIR), dont les travaux portent actuellement sur les dynamiques religieuses des migrations africaines.