Ebola. Regard historien sur une épidémie

Vendredi 17 février 2015

Les Rencontres de la Chaire

Ebola. Regard historien sur une épidémie par Guillaume Lachenal (Université Paris 7 Diderot) écouter la conférence
Retour

Dans les médias, l’épidémie d’Ebola apparaît comme un phénomène spontané dont la propagation et  la rapidité  seraient exclusivement  liées à  la singularité du virus.  Cette lecture, profondément dépolitisante, masque les importantes transformations des systèmes de santé publique  en Afrique qui ont préparé le terrain à l’épidémie.

Guillaume Lachenal, spécialiste de l’histoire et l’anthropologie de la médecine en Afrique réinscrit l’épidémie  dans un temps plus long : il revient sur la privatisation des politiques publique de santé en Afrique et sur les enjeux et les rapports de force qui caractérisent l’émergence de « la gouvernance » mondiale de la santé et qui ont fait négliger les questions de santé au quotidien, premier rempart contre les épidémies.

Comprendre l’épidémie à l’aune des transformations néo-libérales des politiques de santé,  quelle leçon doit-on en retenir pour le Maroc, et plus généralement pour l’Afrique : autant d’interrogations qui seront mises en débat à l’occasion de la conférence.

Guillaume Lachenal,
Maître de conférences à l’Université Paris Diderot et membre de l’Institut Universitaire de France, Guillaume Lachenal collabore régulièrement avec des biologistes à propos de l’histoire des épidémies comme le Sida ou Ebola et a récemment publié Le médicament qui devait sauver l’Afrique (Paris, La Découverte, 2014), une enquete sur un scandale oublié de la médecine coloniale.