Atelier sources pour l’histoire de l’Afrique orientale: archives orales et visuelles

Jeudi 14 et vendredi 15 avril

Séminaire de la Chaire

Atelier sources pour l’histoire de l’Afrique orientale: archives orales et visuelles par Elena Vezzadini (CNRS-IMAf) et Silvia Bruzzi (Université de Padoue - IMAf)
Retour

Elena Vezzadini est historienne et chargée de recherche au CNRS, membre de l’Institut des Mondes Africains, Centre Malher, Paris. Elle a obtenu son doctorat en 2008 à l’Université de Bergen, en Norvège, mené un premier post-doctorat à l’EHESS et un deuxième à Bergen avec le soutien du Norsk Forskningsradet (Conseil national de la recherche norvégien). Elle a enseigné l’histoire de l’Afrique et l’histoire du Moyen Orient à l’université de Bergen et Bologne, entre autres. Ses travaux portent sur l’histoire du Soudan colonial avec une approche d’histoire sociale, et en particulier sur le premier mouvement nationaliste soudanais, sur l’histoire de l’esclavage, de l’armée, de l’éducation et du travail. Elle est a publié l’ouvrage Lost Nationalism: Revolution, Memory, and Anti-Colonial Resistance in Sudan auprès de James Currey en 2015.

Silvia Bruzzi est historienne, chercheure affiliée à l’IMAf et professeure adjoint en Histoire de l’Afrique à l’Université de Padoue. Ses travaux portent sur le genre, l’Islam et le colonialisme italien en Afrique nord orientale. Depuis 2015, elle co-organise le séminaire annuel d’histoire sociale de l’Afrique orientale à l’EHESS avec Elena Vezzadini (CNRS) et Henri Medard (IMAf/Aix). Avec Meron Zeleke, elle a récemment publié « Women religious leaders: A comparative study on Sufi shrines in Eritrea and Ethiopia » (Journal of African religion, 2015) et elle codirige le prochain dossier « genre et religions » pour les Annales d’Ethiopie. Elle a été post-doctorante de l’Institut Émilie du Châtelet à l’IMAf (CNRS-Paris 1), visiting researcher à l’Université de Bergen et professeure adjoint en Genre, cultures et conflits dans les pays méditerranéens à l’Université de Bologne.